DESCARTES – Discours de la méthode

by

Audiolivre gratuit - DESCARTES, Discours de la méthode


Partie I (mp3)

Cette première partie est une sorte d’autobiographie intellectuelle, où Descartes nous raconte ce qui l’a poussé à élaborer une méthode destinée à faire progresser la science par un meilleur usage de la raison, qu’il estime être également présente en tout un chacun (« le bon sens est la chose du monde la mieux partagée »).

Partie II (mp3)

La description des conditions qui ont vu naître la méthode se poursuit. Puis, cette dernière se trouve détaillée en 4 règles, que Descartes commente ensuite. Ces 4 règles de la méthode sont :

1) RÈGLE D’ÉVIDENCE :  n’admettre comme vrai que ce qui est clair et distinct, autrement dit indubitable.

2) RÈGLE D’ANALYSE : diviser un problème en autant de parties qu’il est nécessaire pour pouvoir le résoudre.

3) RÈGLE DE SYNTHÈSE : s’efforcer progressivement d’intégrer les éléments simples dans des ensembles de plus en plus complexes, où il s’organisent selon un certain ordre à découvrir.

4) RÈGLE DES DÉNOMBREMENTS ENTIERS : toujours vérifier que rien n’a été oublié.

Tout savoir n’étant pas issu de cette méthode doit provisoirement être rangé au nombre des préjugés, et révoqué en doute (cf.  aussi Méditations métaphysiques, I).

Partie III (mp3)

Aussi, en attendant la réforme complète du savoir, Descartes se trouve plongé dans un monde où règnent bien des incertitudes, qui sont autant d’obstacles à l’action, et qui pourraient perturber le cours ordinaire de son existence. De même qu’il avait besoin d’une méthode pour bien conduire sa raison, il lui faut à présent une morale provisoire pour régler sa vie. Comme il y avait 4 règles dans la méthode, il y a 4 maximes dans cette morale :

1) PRINCIPE DE CONFORMISME : « Obéir toujours aux lois et aux coutumes de mon pays »

2) PRINCIPE DE RÉSOLUTION : « Ma seconde maxime était d’être le plus ferme et le plus résolu en mes actions que je pourrais »

3) PRINCIPE STOÏCIEN : « tâcher toujours plutôt à me vaincre que la fortune, et à changer mes désirs que l’ordre du monde »

4) PRINCIPE INTELLECTUALISTE : « employer toute ma vie à cultiver ma raison, et m’avancer autant que je pourrais en la connaissance de la vérité, suivant la méthode que je m’étais prescrite »

On peut remarquer que ces 4 maximes sont en quelque sorte une application pratique des 4 règles de la méthode : 1) évidence de la tradition, 2) plus grande maîtrise possible des actions individuelles, 3) conscience de l »intégration des actions individuelles dans un ordre complexe qui leur préexiste, 4) passage en revue de tous les types d’existence pour confirmer que le mode de vie de l’intellectuel est le plus souhaitable.

Partie IV (mp3)

Ici, l’auteur trouve la première vérité claire et distincte, autrement dit : certaine et indubitable, qui lui permettra d’en déduire d’autres, et de réduire au maximum l’état d’incertitude où il se trouve. Cette première vérité est célèbre : « je pense, donc je suis« . On peut utilement comparer ce chapitre à la seconde méditation des Méditations métaphysiques.

Partie V (mp3)

Chapitre touchant plus spécifiquement le fonctionnement mécanique des choses corporelles, la circulation sanguine, la création continuée du monde, et l’union de l’âme et du corps.  Descartes y résume ce que contient son traité Du Monde, interdit de publication.

Partie VI (mp3)

Chapitre de conclusion, où l’auteur revient – trois ans après la publication de sa Dioptrique - sur la vocation et la portée de ce Discours, et de ses recherches en général.


Télécharger l’audiolivre en intégralité

audiolivre Discours de la méthode (intégral)

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

28 Réponses to “DESCARTES – Discours de la méthode”

  1. deCazanas Says:

    Il est vrai qu’entendre un livre de philo parait plus aisé que de le lire, c’est du moins plus simple pour prendre des notes, donc je réitère ici les remerciements qui vont sont dus…

  2. DURE deguens Says:

    un tres grand merci pour ce livre audio

  3. Helene Boyer Says:

    Je suis étudiante en philosophie et j’avais énormément de mal à comprendre cette grande oeuvre de Descartes. Mais grâce à cette lecture claire j’ai enfin compris. Merci beaucoup.

  4. Domoraud Kevin Says:

    Excellent travail.Pour ceux qui,comme moi,éprouvent beaucoup de difficultés à ouvrir un livre,quand bien même celui-ci soit instructif,prendront du plaisir à découvrir cet ouvrage si dense en l’écoutant.Bravo pour la lecture et la diction.

  5. yéro ameth déme Says:

    o faite nous saluons lauteur par rapport a léfort kil as fait pour écrire son œuvre. mais ma remarque personnélle est kil ya trop de répétitions et trop de contradictons. exemple de contradiction: il dit japrenai a ne croire ce k jai persuadé par léxemple et par la coutume. cela c o niveau de la fin de la premiére partie ,écoutez bien. il revient o niveau de la premiére maxime pour nous dire obéir aux lois et aux coutumes de mon pays.

  6. SAMBA CISSE Says:

    je tiens à vous remercier infiniment parcque vous êtes sur le point d’inciter les apprenants à comprendre la quintescence de certaines oeuvres.grace à vos travail nous parvenons tout bonnement à comprendre ce livre.GRACIAS HASTA LUEGO

  7. a.ghazala Says:

    tout simplement miraculeuse votre analyse! Tout ce qui s’énonce clairement , n’est-ce pas, est vite assimilé et ce qui aisément assimilé est facilement partagé . Merci pour la noblesse intellectuelle dont vous faites preuve!

  8. franckz Says:

    je ne comprend tout a fait le chapitre II ?

  9. mpia mpo joseph Says:

    merci vraiment c est genial ce vous avez fait pour nous faire concentrer ce texte conpliqué. c etait juste vous exprimer ma reconnaissance.aussi j ai vite compris les quatre regles cartesiens et la theorie de reminissance.que dieu vous benisse……….merci encore une fois de plus.

  10. Valentin Lepoivre Says:

    super mon père ma obligé de lire lire^^ mais il est bien

  11. franck arsene Says:

    mr6 pour cette lecture explicite qui m’a permis de comprendre la portée philosophique du discours de DESCARTES et plus précisement la deuxieme partie qui fait l’objet der mon travail

  12. agnès Says:

    Merci pour cette très belle lecture philosophique grâce à laquelle Descartes nous va tout droit à l’entendement!

  13. tribak ahmed Says:

    Excellente présentation ! (voir mon article sur Descartes dans mon blog cité ci-dessus).

  14. A.M.Sosthène Says:

    C’est simplement Bon

  15. Pathé CISSOKHO Says:

    Trés intérressant comme document! car suivre cette bonne lecture avec les écrits en main ne pourra qu’améliorer la compréhension.

  16. Jean Claude Says:

    Merci beaucoup pour cette publication

  17. Mechab Says:

    Site très intéressant . Merci pour vos efforts

  18. Mohamed Konaté Says:

    Une philosophie très intéressante de la par de Descartes

  19. Brisson Says:

    Merci beaucoup pour ce livre audio, tout à fait pratique et intéressant

  20. Serge Says:

    Super travail, j’ai eu beaucoup de plaisir à écouter ce texte que j’avais lu naguère au collège. Excellente initiative . Merci encore

  21. afrodite Says:

    merci, j’ai pris un énorme plaisir à écouter Descartes et sa philosophie:=)

  22. Maxime Says:

    Bonjour,

    votre travail est tout simplement fantastique et m’aide beaucoup dans mes études. Merci beaucoup pour ce livre audio. Par ailleurs, je ne comprends pas le chapitre 4 lorsque Descartes explique que nous avons desfois des idées vraies et d’autres fois des idées fausses. Je conçois mal le lien qu’il fait avec dieu qui nou permet de n’avoir que des vérités. Bref, si vous pouviez m’expliquer pour nous avons des idées fausses et vraies selon Descartes, je vous en serai gré. Merci encore pour votre travail!

    • Thibaut Says:

      Pour vous éclairer il faudrait lire (ou écouter) la quatrième méditation métaphysique. Schématiquement la démonstration est la suivante. Tout d’abord, supposons prouvée l’existence de Dieu, c’est-à-dire d’un être parfait; de là on montre qu’il est impossible que Dieu veuille me tromper (puisque Dieu est parfaitement bon, ce serait une imperfection morale que de vouloir me tromper). Or, Dieu m’a donné la faculté du jugement, et il faut supposer donc qu’en employant correctement mon jugement je ne sois pas dans l’erreur (sans quoi Dieu m’aurait donné cette faculté qui n’aurait d’autre fin que de me tromper, ce qui est impossible). La bonne façon d’employer mon jugement, c’est de tenir pour vrai ce qui est conçu clairement et distinctement. Ce que ne veut pas dire qu’on ne peut pas se tromper. Je peux avoir des idées fausses et me tromper, mais l’erreur ne proviendra que de moi qui, disposant d’un libre-arbitre, peux faire un mauvais usage de mon jugement: je peux tenir pour faux ce que je conçois clairement et distinctement, ou tenir pour vrai ce que je ne conçois pas clairement et distinctement; dans ces cas je m’expose à l’erreur. (L’erreur n’est pas dans ce que je conçois, mais dans le jugement que je porte sur ce que je conçois.)
      En somme, l’idée centrale est que la véracité de Dieu (sa volonté de ne pas me tromper) sert de garant à la vérité de mes connaissances claires et distinctes.

  23. gramophone Says:

    votre geste a une valeur inestimable, car votre excellent travail permet à des milliers de gens de connaître le fond de la pensée d’un grand homme dans l’histoire de l’humanité. Il ne faut pas oublier que ce qui est simple pour quelques privilégies, est presque impossible pour des francophones de niveau de vie moins élevé, où il faut faire le choix entre manger et acheter un livre par exemple!

  24. Aissatou Says:

    je vous remercie du fond de mon coeur. Grâce à ce merveilleux travail que vous avez fait, je suis arrivée à lire un livre en entier en moin d’une journée, ce que je pensais absolument impossible. Aussi j’ais trés vite vite compris ce discours si compliqué.merci encore une fois!

  25. Aurore Says:

    C’est vraiment génial ce que vous avez fait parce qu’il est parfois difficile de se concentrer quand on lit un texte compliqué. Et là d’entendre une autre voix lire ce texte et suivre en même temps avec le bouquin c’est parfait et ça va beaucoup plus vite. En espérant que celà me serve pour les rattrapages du bac ! Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 82 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :